rester informé

Orchestre national d'Île-de-France - Ivresse et volupté


Musique / 1h30
réserver
jeudi 20 avril à 20h30
 
Le tourbillon est celui des émotions intérieures, surtout quand le piano dialogue avec le violoncelle solo dans le mouvement lent : un dialogue sans fin qui donne accès à un monde secret où le temps ne peut s’arrêter.
ONDIF Ivresse & Volupté (3 minutes max)

présentation

Maurice Ravel a écrit La Valse (1920) en pensant aux célèbres valses de Vienne de Johann Strauss qui ont fait tourbillonner l’Europe depuis le milieu du XIXe siècle. D’abord calme et voluptueuse, La Valse s’emballe avec passion et se dérègle par l’ivresse du mouvement, symbolisant l’effondrement d’un monde ancien disparu avec la Grande Guerre. Rien de tout cela n’est perceptible dans Le Chevalier à la rose (1911) de Richard Strauss. Les danses extraites en 1944 de cet opéra font sonner aux oreilles du XXe siècle, en plein conflit mondial, les échos d’un monde classique et éternel, replié sur lui-même. Le Deuxième Concerto pour piano (1881) de Brahms ne comporte pas de rythme de valse. Si danse il y a, elle est intérieure. C’est le piano qui insuffle à l’orchestre ce phrasé ample et moelleux si caractéristique du compositeur. Le tourbillon est celui des émotions intérieures, surtout quand le piano dialogue avec le violoncelle solo : un dialogue sans fin qui donne accès à un monde secret où le temps ne peut s’arrêter.

Programme Johannes Brahms Concerto pour piano n°2 Richard Strauss Le Chevalier à la rose (suite) Maurice Ravel La Valse 

générique

enseignants

D'autres spectateurs
ont également choisi :

Trio Stimmung
Musique / 1h15

Encore la vie
Cirque / Musique / 1h