rester informé

Flore Chemin


expositions
Du mardi 06 mars
au mardi 03 juillet

présentation

Cet été, le Théâtre de Rungis fait peau neuve ! Bientôt un nouveau hall, lumineux et chaleureux, avec toujours ce même objectif de vous accueillir dans les meilleures conditions et de laisser la place à la rencontre. Un grand vent frais souffle sur le théâtre et emportera bientôt avec lui les années 2000 et leurs aplats de couleurs.

Le Théâtre confie au cabinet Modal Architecture la rénovation de son hall d'entrée ainsi que de son escalier central. C'est dans ce contexte que l'artiste Flore Chemin est invitée. PORTE À FAUX ET POINT DE BASCULE est une intervention artistique en deux temps qui met à l’honneur la destruction, la ruine. Elle s’ouvre sur une exposition de recherches plus ou moins valides ou absurdes autour de l'imminence de la chute. On y découvre des sculptures qui ne se maintiennent qu’à l’aide de salvateurs tuteurs, des corps fanfarons qui peinent pourtant à masquer leurs brisures, des projets architecturaux qui ne tiennent littéralement pas debout. Tout est tromperie et raccommodage. Avis à tous les tricheurs, ici l’artifice clame sa nécessité !

Dans ce joyeux cliquetis cubique, designé par l'atelier "Les Formes", Flore Chemin a fait appel au vidéaste Martin Carolo qui, en sa qualité de démolisseur du réel, a su prendre part à cette belle aventure.

Les recherches présentées dans l’exposition serviront dans un second temps de base à la réalisation d’une grande fresque sur les murs du théâtre. À découvrir fin avril.

« En attendant le printemps, retenons un instant notre souffle et observons ce qui du haut de sa vanité attend sa chute. »  Flore Chemin

Flore Chemin vit et travaille à Montreuil. Sympathisante des théories du docteur Faustroll, elle s'emploie à rendre ses lettres de noblesses à l'insignifiant. Sa pratique s'axe principalement autour du dessin mais trouve depuis peu dans la sculpture ou l'installation des terrains propices à une salutaire perte de repères.

« Aussi ce qui devait tenir droit se retrouva à l'envers. On mis alors un tasseau pour stabiliser le trouble. On venait, non sans vertige, de changer de perspective. »

Martin Carolo réalise des films dans lesquels la forme et le fond se livrent un combat fécond. Il se perd volontiers entre différentes techniques (animation 2d/3d, vidéos) et différents genres (film épique, vlog, tutoriels, found footage) pour raconter avec humour, des aventures dans lesquelles l'outil de création prend entièrement part au récit.

« Pas assez d'argent pour aller tourner une scène dans le désert ? Pas de problème on le rajoutera sur Photoshop! »